questionLe 14 octobre 2007, nous avons envoyé un mail à Henri Broch pour lui communiquer nos remarques concernant ses critiques de J.B.Rhine. Souvent présenté par les sceptiques comme un critique de qualité, ouvert au débat et à d'autres points de vue, nous espérions ainsi obtenir quelques précisions de sa part. Malheureusement, à l'heure actuelle, Henri Broch n'a pas jugé bon de nous répondre. Nous publions donc le message que nous lui avions fait parvenir.
----

Bonjour Professeur Broch,


Nous vous écrivons car nous avons récemment rédigé un petit article concernant vos critiques des travaux de J.B.Rhine sur notre Blog de zététique. Comme vous le constaterez, nous avons également une approche zététique, mais cependant, nous sommes davantage dans la lignée des travaux de Marcello Truzzi et de sceptiques comme Richard Wiseman ou Ray Hyman.


Nous avons souhaité rédiger ce petit article car il nous a semblé, après une revue de littérature sur la question, que vous diffusiez, dans vos différents ouvrages et le site Internet du laboratoire de zététique, quelques contre-vérités concernant les travaux de J.B. Rhine. Cet article, comme vous le constaterez, est donc assez critique à votre égard et c'est pourquoi nous souhaitions vous avertir de sa publications sur Internet.


Vous pouvez réagir, si vous le souhaitez, de plusieurs façons. Si vous jugez nos critiques pertinentes, il serait intéressant que les critiques de J.B Rhine ne figurent plus sur le site Internet du laboratoire de zététique (ou du moins qu'elles soient précisées). En revanche, si vous avez connaissance de travaux appuyant vos critiques envers J.B Rhine que nous ne connaissons pas, pourriez-vous nous transmettre ces données ? Nous sommes tout à fait prêt à modifier notre article et à nous ranger à votre avis initial le cas échéant.


Cordialement,


Blog Zététique