Homme_myst_re«Les esprits nobles discutent des idées, les esprits moyens discutent des événements, et les esprits médiocres discutent, eux, des personnes.»

Jules Romains

Plusieurs membres de l'Observatoire Zététique ont récemment émis quelques critiques envers ce blog à propos de l'anonymat choisi par les rédacteurs. Il nous a semblé important de clarifier les raisons de ce choix d'anonymat :

- L'objectif de ce blog n'est pas de critiquer des pseudo-sceptiques ou des pseudo-parapsychologues à partir d'informations dont ce blog serait la seule source. Nous prenons soin de référencer nos propos de façon à ce que ce blog soit un moyen d'accéder à des publications permettant de confirmer ou infirmer ce que nous indiquons.

- Il est bien évident qu'il serait préférable de pouvoir s'exprimer de façon non anonyme. Mais plusieurs des rédacteurs de ce blog pourraient pâtir sur le plan professionnel d'attaques de pseudo-sceptiques ou de pseudo-parapsychologues qui verraient d'un mauvais oeil que certains de leurs points de vue soient explicitement "débunkés". Si, dans l'avenir, il apparaît que de telles attaques ne sont plus d'actualité, alors, nous pensons que plusieurs des rédacteurs de ce blog n'hésiterons pas à rendre leurs noms publiques. Mais il est important que nos lecteurs saisissent bien que cet anonymat n'a pas pour objectif d'être lâches : il sert simplement à pouvoir diffuser certaines informations sans pour autant risquer des attaques malhonnêtes.

Un autre point de détail a attiré notre attention, en particulier cette remarque d'un membre de l'Observatoire Zététique sur leur liste publique :

"Pour éclairer encore un peu plus la problématique, quelques membres de l'OZ pourraient créer un blog (anonyme, et pas au nom de l'OZ évidemment), l'appeler "parapsychologie", signer les articles "Joseph Rhines" et expliquer à l'IMI comment faire de la vraie parapsychologie *scientifique*. Cette position ne serait-elle pas a peu près aussi défendable que celle de nos artistes anonymes après tout?"

Une telle initiative nous paraitrait tout à fait défendable et nous irions même plus loin : ce serait une excellente chose. Depuis des années, de nombreux chercheurs qui se penchent sur ces questions espèrent voir des membres d'organismes sceptiques et zététiques français se plonger un jour dans une lecture critique et argumentée des publications de parapsychologie scientifique. La création d'un tel blog serait donc la bienvenue et l'anonymat pourrait tout à fait être compréhensible pour des auteurs sceptiques qui redouteraient peut-être de voir leur nom mêlé à des questions de parapsychologie. Un tel projet s'inscrirait dans les collaborations que nous souhaiterions plus nombreuses entre les acteurs de la parapsychologie scientifique et du scepticisme en France.

Il y a donc manifestement un grand écart entre la zététique telle que conçue par l'Observatoire Zététique et celle que nous concevons. Selon notre point de vue, ce qui compte n'est pas tant qui parle (que ce soit un Prix Nobel, une personne lambda ou un anonyme), ce qui compte pour nous, c'est avant tout ce que dit cette personne, ce qui nous mène ensuite aux interrogations suivantes : les propos tenus par cette personne correspondent-ils à la réalité ? Sont-ils vérifiables ? Quelles sont ses sources ? Ces sources sont-elles pertinentes ? Que disent d'autres personnes à propos du même sujet ?

En outre, sur cette question de l'anonymat, remarquerons que les "blogs anonymes" se développent  sur Internet. Ils permettent, dans des domaines dans lesquels la critique est parfois trop difficile, de diffuser des informations de qualité par ce biais. Nous pensons que les critiques et les remarques apportées sur ce blog appartiennent à la catégorie de ces blogs qui peuvent nécessiter un anonymat.

Nous souhaitions aussi rebondir sur cette autre critique proposée par Nicolas Vivant :

"Suivent plusieurs articles faisant souvent une critique (parfois pertinente) des différents organismes sceptiques et, plus rarement (pour ne pas dire jamais), la critique des travaux et publications des structures de la parapsychologie française"

Il existe selon nous trois catégories d'approches et/ou de position par rapport aux phénomènes réputés paranormaux :

  1. Approche pseudo-sceptique : cette première approche critique et nie a priori et sans étude des faits toute expérience ou élément laissant ouvert la possibilité d'existence de perceptions psi,

  2. Approche pseudo-parapsychologique : cette approche croit et défend a priori et sans étude des faits toute expérience ou élémant laissant ouvert la possibilité d'existence de perceptions psi,

  3. Approche scientifique zététique et parapsychologique : cette dernière approche est scientifique, sceptique et critique. C'est l'abord rationnel, raisonné et raisonnable, au moyen de la méthodologie scientifique, des phénomènes réputés paranormaux.

Dans ce blog, nous critiquons plus souvent les approches pseudo-sceptiques et pseudo-parapsychologiques car c'est dans ces domaines que les erreurs sont les plus courantes. Ainsi, nous  nous positionnons pas comme "sceptiques" ou "parapsychologues" : cela ne nous intéresse pas car nous ne défendons pas la réalité ou l'inexistence des perceptions "psi". Nous défendons simplement un abord scientifique de ce sujet.  C'est aussi la raison pour laquelle nous n'avons pour l'instant pas critiqué des travaux de parapsychologie scientifique, de même que nous n'avons pas critiqué des travaux zététiques ou sceptiques universtaires : ils sont généralement de qualité et il est beaucoup plus difficile d'y débusquer quelques erreurs. Si nous en trouvons, nous ne nous priverons pas de les publier également.

Enfin, nous remarquerons que malgré notre recherche explicite d'anonymat, Nicolas Vivant semble s'être permis d'utiliser des techniques informatiques - qui sont, espérons-le, légales - afin d'obtenir des informations concernant une personne ayant rédigé un billet pour ce blog. Alors que Nicolas Vivant indique respecter cet anonymat, il n'hésite pas à indiquer que "l'auteur à l'initiative de ce blog (et dont je respecterai la volonté d'anonymat dans cet article) avait fait des mises à jour récentes de son site depuis l'IMI (Institut Métapsychique International)". Nicolas Vivant a donc utilisé des techniques informatiques afin de rechercher l'origine physique de l'ordinateur d'un des rédacteurs de ce blog pour diffuser ensuite le résultat de ce travail sur Internet. Il s'agit là d'une étonnante conception du respect de l'anonymat d'autrui. Si ce blog avait propagé des informations erronnées, et mensongères, une telle approche aurait été à la limite compréhensible. Mais en l'absence d'une telle démonstration, ce type de pratique interroge de nouveau le décalage, déjà abordé dans ce blog, entre la forme et le fond de l'Observatoire Zététique. La diffusion de ce type d'informations est d'autant plus problématique sachant qu'aucun membre de l'Institut Metapsychique International n'est impliqué dans la création et le développement de ce blog.

(Photo C. Dutolt)

Ajout du 21/12/2007

Le Blog Zététique évolue concernant cette question de l'anonymat. Lancé initialement par plusieurs personnes, indépendament d'organismes ou d'institutions existantes, le Blog zététique devient une antenne française de Skeptical Investigations. Cette antenne est gérée par le Groupe Etudiants de l'Institut Metapsychique International. Ce ralliement à des organismes existant a parut nécessaire pour une meilleur diffusion de ce blog. Pour plus de précisions :

http://zetetique.canalblog.com/archives/2007/12/21/7301026.html