A propos de l'auteur BlogZetetique

Pôle scepticisme et non-psi GEIMI
Email : Contactez-moi
Site Web : http://zetetique.canalblog.com/
Pays : France
Ville : PARIS

 

Quelques mots sur moi

Le Blog Zététique est une antenne du site Skeptical Investigations produit par le pôle scepticisme et non-psi du Groupe Etudiants de l'Institut Metapsychique International (GEIMI).

Le Blog Zététique est soutenu par les scientifiques et les universitaires conseillers et associés de Skeptical Investigations :

Ralph Abraham, Ph.D., ; Professeur de mathématiques, Université de Californie, Santa Cruz

Dick Bierman, Ph.D. ; Physique expérimentale, Université d'Amsterdam et d'Utrecht

Larry Dossey, M.D. ; Editeur de la revue Alternative Therapies in Health and Medicine

Prof David Fontana, Ph.D. ; Professeur de psychologie, Université du Pays de Galles

Dr Peter Fenwick ; Institut de Psychiatrie, Londres

Prof Brian Josephson, Ph.D., prix Nobel de physique ; Professeur de physique, Laboratoire Cavendish de l'université de Cambridge

Stanley Krippner, Ph.D. ; Professeur de psychologie, Institut SayBrook, San Francisco

Edwin May, Ph.D. ; Physicien dirigeant le Laboratories for Fundamental Research, Palo Alto, Californie

Adrian Parker, Ph.D. ; Département de psychologie, Université de Göteborg, Suède

Guy Lyon Playfair ; Society for Psychical Research

Dean Radin, Ph.D. ; Institute of Noetic Sciences, Petaluma, California

Chris Roe, Ph.D. ; Département de psychologie de l'université de Northampton, Grande Bretagne

Gary Schwartz, Ph.D. ; Directeur de l'Human Energy Systems Laboratory, Université d'Arizona

Stephan Schwartz ; Chercheur associé au Cognitive Sciences Laboratory

Rupert Sheldrake, Ph.D. ; Membre de l'Institute of Noetic Sciences

Nancy L. Zingrone, Ph.D. ; Parapsychology Foundation, New York

*

Ce blog est la première étape d’un projet plus vaste qui a pour objectif le développement, en France, d’un scepticisme rationnel qui a pour ambition de se distinguer de certaines approches sceptiques et zététiques actuelles qui, sous couvert de scepticisme, diffusent parfois une approche dogmatique nuisant à l’abord scientifique des phénomènes « dits » paranormaux. Nous rejoignons ainsi un courant de pensée international qui s’est développé depuis les années 2000 et qui a pour objectif de répondre à un certain nombre d’affirmations que l’on peut parfois entendre dans les médias concernant les phénomènes paranormaux.

Nous tenons également à préciser que l’objectif de ce blog n’est pas de promouvoir la croyance ou l’incroyance en l’existence des phénomènes paranormaux. Il vise simplement à diffuser les connaissances scientifiques actuelles sur ces questions.

Les articles publiés jusqu’à présent ont eu pour objectif principal de mettre en lumière un certain nombre d’excès pseudo-sceptiques. Il semblait urgent de diffuser auprès du grand public ces informations car l’impact médiatique de ces pensées pseudo-sceptiques nous paraît dangereux. Il a notamment pour conséquence, en particulier en France, la quasi absence de recherches scientifiques et universitaires sur les phénomènes dits paranormaux.

Cette situation ne nous parait plus possible car la France risque ainsi, dans ce domaine, de prendre beaucoup de retard en comparaison de certains voisins européens, à commencer par la Grande-Bretagne qui dispose d’une dizaine de laboratoires de recherche universitaires travaillant sur ces thèmes.

Nous pensons qu’une recherche universitaire française ne pourra voir le jour que lorsque les approches pseudo-sceptiques auront cédé le pas à des approches universitaires critiques rigoureuses et de qualité. Nous souhaitons ainsi alerter progressivement la communauté scientifique et le monde universitaire des techniques de désinformation utilisées par certains. Nous espérons que la diffusion progressive des données proposées par ce blog, notamment auprès des grands médias et avec le soutien de scientifiques et d’universitaires français et étrangers, aboutira à une approche plus objective de ces questions et à la disparition des approches pseudo-sceptiques francophones.

C’est pourquoi nous demandons à toutes les personnes qui soutiennent notre démarche et notre action de diffuser les données présentes sur ce blog. Nous proposons également aux sceptiques français qui souhaitent participer à cette recherche, se détournant alors des positions de croyances menant à des débats immobiles, de nous rejoindre dans cette entreprise. Ils pourront ainsi lutter plus efficacement contre les dérives liées à un certain usage du paranormal. Nous espérons ainsi contribuer progressivement à la création d’un scepticisme nouveau qui sera fondé sur une approche scientifique et universitaire des phénomènes réputés paranormaux.